0

Shevchenko, Cyril Gané… Ce week end à l’UFC !

Et ça commence dès ce soir !

On va commencer par la brutalité féminine, avec un combat de femmes pas comme les autres… Valentina Shevchenko va devoir mettre tout le monde d’accord de manière définitive.

Véritable monstre de sa catégorie, elle s’apprête à prendre une revanche sur la seule femme à l’avoir battue si on met de côté la “GOAT” du MMA Féminin : Amanda “Lioness” Nunes.

Shevchenko vs Carmouche et Cyril Gané à l'UFC
Source 1 / Source 2 / Source 3

La trilogie contre sa plus grande rivale est sans aucun doute l’objectif en vue. Si elle remporte ce combat et que nous n’assistons pas à un incroyable bouleversement de Liz Carmouche.

Car en effet, ce serait un énorme choc qui annulerait tous les plans entre les 2 meilleures combattantes. La ceinture et le titre de champion de Shevchenko seront évidemment mis en jeu dans ce combat !

On rappellera que les 2 reines du MMA Féminin, que sont actuellement Shevchenko et Nunes, sont chacune sur 1 KO via headkick à leur dernier combat respectif.

Valentina Shevchenko vs Liz Carmouche II
Date : La nuit de samedi à dimanche 10/08/2019

Les autres gros combats de la carte

Vicente Luque vs Mike Perry

Le gros combat, très attendu chez les hommes, combat de strikers et plus particulièrement de 2 des plus impressionnants brawlers de la catégorie des poids mi-moyens de l’UFC.

Vicente Luque. Surnommé “Silent Assassin” est actuellement sur une série de 5 victoires par finish. Dont 4 KO/TKO’s et une soumission. Inutile d’en rajouter des tonnes, pur finisseur au sang froid.

Mike Perry. De son côté est tout autant apprécié par le public de partout dans le monde. Non seulement pour son attitude de fou furieux rigolo, mais surtout et avant tout pour son style de combat.

Qu’il gagne ou qu’il perde, il y a une chose dont vous pouvez toujours être certains. Il aura combattu en mêlant toute sa folie et tout son coeur à ses compétences techniques.

À ne surtout pas rater !

Cyril Gané va représenter la France

Pour son tout 1er combat à l’UFC, tout comme son adversaire. Le brésilien Raphael Pessoa, invaincu (9-0) et un peu plus expérimenté que Cyril (3-0).

En revanche, Cyril a un passif fort valeureux en Muay-Thaï. Ayant notamment battu le fameux champion belgo-marocain Yassine Boughanem.

C’est un combat qui promet, sachant que les 2 combattants vont probablement miser sur un KO rapide, connaissant leur style respectif, ainsi que leurs combats presque tous arrêtés avant la décision finale.

Combat à surveiller de très près, pour notre second représentant français de la catégorie des poids lourds de l’UFC.

Autres combats très intéressants :

Volkan Oezdemir (15-4) vs Ilir Latifi (14-6)
Volkan, représentant Suisse d’origine turque. Va tenter de prouver qu’il mérite toujours de faire partie du business des quelques tops qui se disputent la course au Title Shot.

Actuellement cloué à la 7ème place du classement des Lourds-légers. Notre ami est tout de même sur une série de 3 défaites, assez cruelle.

En effet après un départ fracassant et une série de KO dévastateurs, dans laquelle il a fait honneur à son surnom “No Time”. Sur 3 gros morceaux de la catégorie (Ovince St. Preux, Misha Cirkunov et Jimi Manuwa).

Le suisse a obtenu sa chance au titre face à un monstre, Daniel Cormier, véritable légende du sport et de la catégorie. Malgré quelques coups bien sentis au début du combat, il a fini par se faire surpasser par le champion et dominé au sol dans un terrible crucifix.

Malgré cette défaite par TKO au 2nd round, il peut être fier de son travail. Car lorsque l’on compare le parcours et l’expérience des 2 combattants, une différence assez importante fait place nette.

Oezdemir a ensuite enchaîné 2 défaites face au guerrier Anthony Smith, contre lequel il aura tout de même fait un sacré combat, debout comme au sol. Puis une défaite cette fois-ci très discutée parmi les observateurs et fans du MMA, face au talentueux striker Dominick Reyes, sur une décision partagée des juges.

Son adversaire, ami et occasionnel partenaire d’entraînement. Le suédois d’origine albanaise. Ilir Latifi. Se trouve lui aussi à un moment très fort de sa carrière, car sur 1 défaite face à Corey Anderson, il pourrait dire adieu à ses dernières chances d’obtenir un combat au titre. Lui qui est présenté par la plupart, comme une version exotique, de Daniel Cormier dans le style.

Gilbert Burns (15-3) vs Alexey Kunchenko (20-0)
L’as du jiujitsu brésilien (Gilbert Burns) n’en finit plus d’enchaîner les combats et les performances de qualités depuis sa défaite impressionnante, à l’été 2018 par TKO. C’était face au prodige néo-zélandais, Dan Hooker.

Il a depuis réalisé une superbe remontée en selle, en obtenant une décision face au Canadien Olivier Aubin-Mercier, poids léger de qualité. Et face au prospect américain Mike Davis, qu’il a soumis au 2ème round avec l’une de ses soumissions favorites.

Entre temps, il a également battu et soumis son compatriote brésilien, vétéran UFC, Glesion Tibau. Dans un combat de grappling.

Il a cependant décidé de prendre part à un combat, à court préavis, face à un adversaire invaincu et sur une série de 20 victoires consécutives. Le russe surnommé “Wolverine” Kunchenko. Et c’est en poids mi-moyens qu’il va relever ce défi, lui qui était jusqu’ici installé en poids légers.

Alexey Kunchenko, est un champion du M-1, l’une des plus grosses organisations de MMA russe. Il est un combattant complet et capable de gérer autant sur des échanges de strikings qu’en préhension avec sa solide lutte.

À 35 ans, il a intérêt à poursuivre sa série pour s’affirmer dans la catégorie chargé des poids mi-moyens. En cas de défaite, il risque de ne plus retrouver de chemin pour la course au titre, tant la catégorie est pleine de loups affamés et surtout où leur niveau est vraiment haut.

Je pourrai également vous parler de ces purs strikers au style chaotique de l’Uruguayen Garagorri opposé au Péruvien Humberto Bandenay. Ou encore de Piechota, polonais auteur d’un KO époustouflant lors de son 2nd combat à l’UFC. Ainsi que d’autres filles et gars à surveiller sur cette carte, mais l’essentiel est déjà là ! 🙂

Ne vous fiez donc pas, au capital star assez moyen de la carte ou vous raterez une potentiellement superbe soirée.

Shevchenko vs Carmouche II. L’histoire va continuer de s’écrire… ou se détruire !

Des finisseurs ainsi que des prospects talentueux et des oppositions de qualités remplissent la carte. Seulement, beaucoup d’entre eux ne se sont pas encore fait un nom dans l’organisation.

Nous devrions néanmoins assister, au minimum, à une plutôt bonne soirée 🙂 !

Shevchenko vs Carmouche 2 – le 10 août 2019 à partir de 23h00. Carte principale à 02h00 du matin, bon week-end de combats !

Dis-moi ce que tu en penses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.