0

It’s Time pour Holloway vs Ortega à l’UFC 231

 

Bon, le 8 décembre prochain se tiendra un énorme combat pour la ceinture de champion des poids plumes UFC. Il est temps de revenir rapidement sur cette opposition de très haute qualité. Mettons nous dans le bain à quelques jours d’assister à l’une des affiches les plus incroyables de l’histoire de la catégorie, c’est parti !

 

 

 

Qui est Max Holloway ?

Max dit “Blessed” est tout simplement le champion actuel des poids plumes UFC. Il a remporté son titre face à José Aldo, qui est l’ex champion et légende qui avait dominé durant 5 ans en roi sur la catégorie. Il a même déjà défendu sa ceinture, en battant une seconde fois l’ex champion dans un combat incroyable, 2 finish par TKO de la part de l’Hawaïen et à chaque fois au 3ème round.

Avant ça, il avait déjà battu de très gros prétendants pour mériter son combat au titre. Dont l’ex champion poids légers, Anthony Pettis. Au total il est actuellement sur une série de 12 victoires consécutives, le dernier à l’avoir battu étant Conor McGregor. Cette série de victoires est l’une des cinq plus longues de l’histoire de l’UFC. Neuf de ces victoires se sont terminées avant la fin. It is what it is.

 

Qui est Brian Ortega ?

Brian surnommé “Triangle City” est un combattant d’origine mexicaine, qui s’est affirmé ces deux dernières années comme un véritable prétendant au titre. Il a réalisé une véritable montée en puissance durant cette période, tout en conservant son invincibilité. 14 victoires, dont 7 à l’UFC, pour 0 défaite.

Durant son incroyable ascension, il aura traversé des concurrents de très grosse qualité, comme Swanson, Moicano ou encore Brandao. Mais sa victime la plus impressionnante est sans aucun doute, le vétéran Frankie Edgar. Terminé en un seul round par un uppercut inoubliable et véritable crève-coeur pour tous les fans d’Edgar. À noter que jusque là, jamais Frankie n’avait été mis KO, malgré une adversité des plus solide que l’on ait connu ! (Si vous voulez connaître plus en détails le parcours de Brian Ortega cliquez ici)

 

Le style et les qualités des deux combattants

 

M.Holloway, 26 ans tire son style du kick boxing et du Muay Thaï. Avec tout ça il est également aguerri en tant que grappler, notamment en Jiu-jitsu brésilien.

Ce qui le caractérise particulièrement, c’est la manière dont il impose un gros rythme au fil des rounds, ce qui peut être très gênant pour ses adversaires. Sachant qu’il possède une très bonne résistance aux assauts adverse le tout couplé à un très bon cardio.

Une plutôt bonne défense qui lui est très utile, particulièrement lors des premières minutes. Notamment au 1er round où il privilégie généralement de laisser s’exprimer un maximum son opposant, afin d’apprivoiser les combos et le timing adverse. Sentir la puissance dont est auteur l’adversaire, afin de mieux repérer les moments, lors desquels il pourra se permettre de rentrer en action en répondant avec ses propres combos.

Lorsqu’il commence à passer avec succès plusieurs frappes, qu’il le répète, c’est en général le début de la fin. L’opposant ne sait plus quoi faire, ses coups sont lus et contrés à temps, le plan de l’hawaïen fonctionne.

Doué sur toutes les phases, debout comme en clinch ou au sol, en plus d’être un véritable maître du striking. Ses adversaires ont réellement intérêt à se lever tôt.

 

B.Ortega, 27 ans a de son côté construit son style principalement autour du Jiu-jitsu brésilien et de la Boxe anglaise, avant d’entamer très sérieusement des entraînements de MMA.

Ce qui le caractérise, forcément, ce sont d’abord ses facultés au niveau du grappling, du Jiu-jitsu brésilien qui sont assez impressionnantes à l’intérieur de l’octogone. Capable d’appliquer une prise de soumission depuis n’importe quelle position, mieux vaut ne pas le laisser verrouiller sa prise et rapidement réagir, dans le cas contraire vous êtes probablement déjà condamné et votre temps de survie s’écoule à ce moment là.

Cependant, au fil des combats, Brian a également fait pas mal d’améliorations en striking. Il était déjà depuis le départ, bien complet et assez dangereux sans pour autant sembler être un grand danger à ce niveau pour les strikers les plus qualitatifs. Ce qui a changé la donne, ce sont ses combats face à Swanson et Edgar où il a impressionné et montré des aptitudes ainsi qu’une sérénité très inquiétante pour la concurrence.

Lors de son combat face à l’autre génie doué en JJB, Renato Moïcano, il avait montré pas mal de failles et de lacunes en striking, ses assauts étaient facilement contrés. Depuis les mêmes coups passent beaucoup mieux, comme son fameux uppercut face à Edgar. Face à Swanson il s’en est largement mieux sorti lors du second round avant de tendre un piège fatal au vétéran suite à un bref clinch.

 

En route pour marquer l’histoire !

 

Dis-moi ce que tu en penses !

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.