2

Brian Ortega : Entre cause humanitaire et ascension en MMA

Qui est Brian Ortega ?

Brian Ortega que l’on surnomme T-City est un combattant MMA d’origine mexicaine. Il est invaincu en UFC depuis son arrivée en 2014. Ses superbes performances font de lui un sérieux prétendant au titre des poids plumes.

Brian Ortega Entre cause humanitaire et ascension en MMA

CIRCUIT DE 23 MINUTES
Gratuit
À faire chez soi
Ebook
Programme PDF

BONUS :
2 programmes au sac de frappe
- Améliorer ses directs
- Enchaînements basiques pieds-poings
Nous vous promettons de ne pas utiliser votre adresse email à mauvais escient.

Combattre dès le plus jeune âge

La loi de la rue

Brian Ortega est né en 1991, il passe son enfance dans la banlieue de Los Angeles, à San Pedro avec ses nombreux frères et sœurs. T-City grandit dans un environnement compliqué. Il est confronté à de nombreuses bagarres dans un quartier difficile où les meurtres et les fusillades sont courantes. Brian Ortega, étant amateur des sports de combat depuis son plus jeune âge est la cible des nombreux « caïds » de son quartier, il se bagarre donc souvent. Cette mauvaise influence va même le conduire quelques temps plus tard à se battre contre l’un de ses professeurs d’école.

Les arts martiaux

Bien qu’il pratique les arts martiaux depuis l’âge de 5 ans, c’est véritablement à l’âge de 13 ans qu’il décide de consacrer la majeure partie de son temps dans l’apprentissage des arts martiaux. Il commence à s’entraîner à l’académie Gracie de Jiu-jitsu, exactement la même où s’entraînait Royce Gracie quelques années auparavant. Il va être pris en charge par Rener Gracie, le petit-fils d’Helio Gracie, le fondateur du jiu jitsu Gracie. Un des partenaires d’entraînements d’Ortega est Chris Holdsworth, un pratiquant de MMA ayant gagné le Ultimate Fighter 18. Les deux combattants montrent des prédispositions incroyables en jiu jitsu. Ainsi, Brian Ortega obtient sa ceinture noire en jiu jitsu à l’âge de 22 ans. Entre temps, Brian a pratiqué beaucoup de boxe avec James Luhrsen. Ortega considère ce dernier comme son père, il l’a énormément aidé à progresser. James Luhrsen et Renner Gracie sont donc les deux principaux coachs de Brian, lui assurant d’être complet dans toutes les phases de combat.

Bienvenue à l’UFC

Positif aux stéroïdes

Malheureusement, dès son premier combat à l’UFC, Brian Ortega est testé positif à la drostanolone. Il s’agit d’un stéroïde favorisant la qualité de la prise de muscle sans rétention d’eau. L’avantage de ce produit est qu’il reste très peu de temps dans l’organisme avec pratiquement aucun effet secondaire. Il connaît donc du succès chez les compétiteurs. Il est donc suspendu pendant 9 mois et doit payer une amende de 2500 dollars. T-City déclare, « j’ai utilisé une substance interdite appelée drostanolone. Ce fut une décision irresponsable que je regretterai pour le reste de ma vie. Je m’excuse auprès de ma famille, de mes amis, des fans de l’UFC et de tous ceux qui ont été affectés par mes actions égoïstes. »

Malgré cette erreur que l’on va qualifier de « jeunesse », Brian Ortega ne se morfond pas et va attendre l’année d’après pour exposer son talent dans la cage.

Ses débuts en MMA

En amateur, il n’affiche aucune défaite. Depuis qu’il est à l’UFC, il comptabilise 14 victoires pour une défaite. On constate qu’il remporte plus de la moitié de ses combats par soumission. En 2017, il signe deux victoires importantes. Premièrement, il bat le prometteur Renato Carneiro qui était alors invaincu. Il réussit une soumission par guillotine au 3ème round. De même, on peut citer sa victoire contre Cub Swanson, le combattant américain en décembre 2017. Le combat est largement à l’avantage de Brian Ortega. Il parvient presque à finir Swanson à la fin du premier round. Cependant, il ne va pas falloir attendre longtemps pour que l’élève de Gracie parvienne à placer une guillotine à l’américain durant le deuxième round et remporter ainsi son 13ème combat.

Combat contre Frankie Edgar et Max Holloway

Le combat qui propulse Brian Ortega dans le top de sa division est définitivement celui contre Frankie Edgar. Ce dernier est un des top des featherweight malgré une carrière longue de plus de 10 ans en UFC. Il a battu des grands noms de sa catégorie tels que B.J Penn ou Urijah Faber. Edgar compte alors 22 victoires pour 5 défaites. Mais ce qui fait la force de ce combattant, est qu’il n’a jamais été battu par KO ou soumission. En effet, toutes ses défaites ont eu lieu par décision.

Ce combat est extrêmement important pour les deux adversaires, une victoire signifie surement un combat contre l’actuel champion Max Holloway. Cela ne va durer qu’un round. Alors que Frankie Edgar met la pression sur Ortega en imposant sa boxe dès les premiers instants du combat, le natif de Los Angeles va le contrer avec un coup de coude et un uppercut destructeur. Ces deux coups vont mettre à terre celui qui n’a jamais était terrassé. Cette victoire par KO précipite ainsi Brian Ortega comme l’adversaire légitime de Max Holloway pour le titre.

Le 8 décembre, Brian Ortega affronte Max Holloway mais perd à la fin du 4 ème round. Le docteur stoppe le combat à cause de sa blessure à l’œil.

Son style

J’apprécie beaucoup le style de combat de Brian Ortega. C’est un combattant patient, complet techniquement et très lucide. On le considère comme l’un des meilleurs spécialistes de jiu-jitsu de sa catégorie. Son surnom l’atteste. En effet, »T-City » vient de Rener Gracie. Il l’a surnommé ainsi lorsqu’il avait 15 ans. Brian à cette époque est le plus petit de sa salle et a l’habitude de faire des étranglements avec ses jambes pour étouffer des adversaires. Un jour en allant jouer au bowling, son surnom à l’écran est Triangle City, ainsi en le raccourcissant, Brian Ortega est devenu T-City. Mais en plus de son sol qui est excellent, il ne faut pas oublier son striking qui est très bon. Les échanges avec Edgar l’ont prouvé.

De plus, il dégage une impression de facilité dans ses mouvements, il ne se précipite jamais et arrive toujours là ou il veut aller. Enfin, Brian arrive parfaitement à maîtriser son cutting. Il paraît toujours plus massif contre ses adversaires, on l’a vu contre Edgar.

https://www.youtube.com/watch?v=tLwugqLi_HY

Ortega : Un combattant humaniste

À l’âge de 19 ans, Ortega commence régulièrement à visiter des enfants malades. C’est après une blessure lors d’un combat qu’il décide de se rendre à l’hôpital et faire comme sa mère, c’est à dire, aider les enfants malades. Durant cette visite, il a une révélation, « aider les gens, c’est ce que je suis censé faire. » Brian Ortega est donc un homme très charitable. Il se rend très souvent dans les hôpitaux soutenir les enfants malades et particulièrement atteint de fibrose kystique aussi appelé, mucoviscidose. De plus, il a été ambassadeur d’un hôpital pour enfant à Los Angeles.

Par la suite, il a crée une fondation caritative « Brian Ortega » qui a pour but d’aider les enfants qui ont des problèmes et qui sont dans la misère. Il trouve son salut dans son action d’aider les autres car comme il le dit si bien « j’aime aider ceux qui sont dans la misère car j’étais dans la misère il y a longtemps ». L’un de ses buts est de trouver des personnes riches pour financer ses différentes actions. Cette noble cause est tout à son honneur.

Conclusion

Brian Ortega me fait beaucoup penser à Darren Till et à Nurmagomedov, dans le sens où il roule sur sa catégorie et que son cutting donne à chaque fois un énorme avantage sur ses combats. Ce n’est pas un hasard si ces trois là sont dans le top de leur catégorie. Je pense que Brian pourrait même monter de catégorie et poser de sérieux problèmes chez les poids légers. Nous verrons bien comment cela va évoluer après son combat contre Max Holloway. En tout cas, la relève est assurée chez les poids plumes. Ce combattant qui se bat pour les autres en dehors de la cage est très populaire. L’engouement qu’il suscite est tout à fait légitime. J’espère que ce champion ira loin.

Je vais terminer par une citation de Brian Ortega soulignant une fois de plus son désir d’aider autrui « Je veux être la personne qui représente les personnes qui ont besoin d’aide ».

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.