7

La sophrologie, un vrai atout pour les combattants

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode psycho-corporelle, elle agit donc sur le corps et sur l’esprit. Elle convient à tout le monde quel que soit l’âge ou le niveau sportif. Avec différentes techniques et exercices de relaxation, de visualisation ou de respiration, on va chercher à lutter contre le stress et les différentes angoisses.

La sophrologie : Un vrai atout pour les combattants

D’où vient la sophrologie ?

C’est Alfonso Caycedo, un psychiatre colombien, qui met en place cette méthode en 1960. Il s’inspire de ses nombreux voyages dont l’Inde et le Japon, et de son expérience pour faire une synthèse de toutes les techniques et méthodes existantes. On y retrouve la méditation, le yoga et la relaxation entre autres.

Méditation massage bien-être

Les psychiatres utilisaient d’abord cette méthode dans les hôpitaux afin que les patients puissent se rendre compte de leur état. Puis elle s’est structurée en trois degrés, l’amélioration de la confiance en soi, le renforcement de l’image de soi et la méditation.
Dans les années 1980, la sophrologie s’exporte partout dans le monde et ne concerne plus uniquement le milieu hospitalier. Elle commence à être utilisée par exemple dans le milieu sportif. Aujourd’hui, on retrouve la sophrologie dans une multitude de domaines avec de vrais résultats dans chacun d’eux.

Pourquoi la sophrologie est importante ?

La sophrologie permet de nombreux bienfaits en dehors du sport. Par exemple elle peut être très utile pour les gens ayant des problèmes de sommeil. Les différents exercices de respiration permettront de trouver plus facilement sommeil et donc de s’endormir plus aisément avec en plus, un sommeil de meilleure qualité.
De même la sophrologie peut être utilisée pour les femmes enceintes. Les différents exercices permettront d’appréhender positivement l’accouchement et de gérer plus facilement les douleurs et les contractions.

Pour les combattants

Tout combattant comme n’importe quel autre sportif est soumis au stress. ( Imaginez que vous affrontez un combattant invaincu, le stress est alors à son paroxysme ! It’s Tony Time Bitches  ) Ce stress peut causer de nombreux désagréments tels que, un manque de concentration, des problèmes de timing ou une mauvaise coordination. Des choses indispensables le jour du combat.

La sophrologie permet alors aux combattants d’apprendre à gérer le stress. Le reconnaître pour justement l’utiliser au mieux.

Visualisation

La visualisation peut être un excellent moyen de prendre confiance. En se projetant positivement vers un résultat espéré, la motivation, l’attention, et la gestion du stress seront ainsi accrues.
Par exemple, le combattant peut s’imaginer recevoir la ceinture, ou soumettre son adversaire à l’aide d’une technique ou d’un enchaînement qu’il aura travaillé spécifiquement pour le combat.
Il peut visualiser l’annonceur le pointer du doigt pour le désigner vainqueur avec les acclamations du public scandant son nom.
En fait, cette technique de visualisation va tromper le cerveau, ce dernier va prendre pour acquise l’action souhaitée. Il y aura donc une sensation de déjà vécu. En travaillant correctement sur ses visualisations, le physique et l’esprit seront prêt le jour J.

Physiquement, la sophrologie va apporter un vrai plus. Les techniques permettront ainsi à l’athlète d’avoir une meilleure connaissance de son corps et donc d’être plus précis, plus fluide. Elle va permettre d’utiliser correctement chaque muscle pour chaque action afin d’éviter les mouvements superflus. Cela est fort utile pour éviter les blessures par exemple.
La sophrologie est également utile pour gérer d’éventuelles douleurs physiques. Les différentes techniques permettront de focaliser les douleurs sur autre chose, plus agréable.

Beaucoup de sportifs professionnels ont recours à la sophrologie pour se préparer au mieux. Par exemple, si vous suivez le MMA ou la Boxe, vous avez déjà souvent dû voir les athlètes dans leur vestiaire en train de faire des exercices de respiration et de relaxation.
Avec les différents exercices et techniques qu’ils pourront apprendre avec la sophrologie, ils sauront comment et quand les utiliser, en fonction du stress, d’une échéance importante, une difficulté, un imprévu ou même d’éventuelles blessures.

Deux exercices efficaces

Le pompage d’épaules

1 ) Mettez vous debout, les pieds à la largeur du bassin, les bras le long du corps et les genoux légèrement fléchis.

2) Inspirez profondément par le nez, bloquez votre respiration.

3) Haussez vos épaules dynamiquement de bas en haut.

4) Relâchez ensuite vos épaules tout en expirant fort par la bouche.

5) Enfin, répétez cet exercice 3 à 5 fois

La circulaire des bras

1) Mettez vous debout, les pieds à la largeur du bassin, les genoux légèrement fléchis.

2) Inspirez profondément par le nez tout en relevant vos bras jusqu’à l’horizontale. Bloquez votre respiration.

3) Ramenez vos mains vers votre thorax en contractant vos bras.

4) Relâchez ensuite vos bras le long du corps tout en expirant fort par la bouche.

5) Enfin, répétez cet exercice 3 à 5 fois

Quand faire appel à un sophrologue ?

Si vous vous préparez pour une importante compétition sportive ou à un passage de grades ( ceintures ), faire appel à un sophrologue peut être une bonne idée si vous manquez de confiance en vous.
Il mettra alors en place un programme personnalisé avec l’objectif à atteindre.
Vous serez toujours en état de pleine conscience et complètement autonome. Les différents exercices et techniques vous aideront certainement dans votre quête de réussite.
Une précision, le métier de sophrologue n’est pas encore réglementé en France.

Conclusion

La sophrologie peut donc être un excellent moyen d’augmenter ses capacités et d’atteindre ses objectifs. En l’utilisant correctement, elle peut ainsi permettre de nombreux bienfaits. Meilleure gestion du stress, de la souffrance, amélioration de sa concentration et sa confiance en soi. De même, la sophrologie va aider à mieux récupérer après une dure séance d’entraînement ou un combat en utilisant des techniques de relaxation et de récupération.
Elle peut donc être indispensable pour se préparer à tous les niveaux et à n’importe quel moment. Durant l’entraînement, pendant le combat, après le combat.
Lorsque deux combattants sont au top physiquement et techniquement, c’est le mental qui peut faire la différence, la sophrologie est alors essentielle pour faire la différence.
Cependant il faut se rappeler que la sophrologie ne se substitue pas à un suivi médical. Elle est une aide complémentaire.

Enfin, je vais finir avec une citation de Roosevelt «  Les seules limites de nos réalisations de demain, ce sont nos doutes et nos hésitations d’aujourd’hui ».

Dis-moi ce que tu en penses !

7 commentaires

  1. Merci, tous tes articles sont super, continues comme ça 😁
    Et si tu peux en faire plus ce sera que mieux 😉

  2. Bonjour
    Je fais de la self défense et du judo.
    Aucun soucis pour la lutte , debout ou sol donc piur moi.
    Par contre pas a l’aise sur les sparring de boxe, ou pieds poings en self.
    Je recul, appréhension des coups etc.
    Je me suis m’y a la boxe thaï pour combattre le mal par le mal mais j’ai toujours une appréhension.
    Niveau technique le prof me dit je me débrouille bien mais en sparring c’est la cata.
    La sophrologie peut elle m’aider face a cette peut des coups ?
    Merci

    • Bonjour Bertrand
      Effectivement, beaucoup de combattants ne sont pas à l’aise lors des sparrings au début. Peur d’échanger des coups, peur de faire mal, on ferme les yeux lorsque l’on voit un coup arriver, on recule en restant constamment en garde ..
      Je pense que le secret pour mettre fin à ces différentes peurs, c’est le temps.
      Plus vous allez faire de sparring, plus vous serez à l’aise, vous aurez au fur et à mesure des automatismes qui vous aideront au mieux à appréhender les coups. Je vous conseille donc de faire un maximum de sparring, au fil des semaines vous verrez une évolution. Donnez vous des objectifs, par exemple, lors d’un sparring, ayez l’objectif d’avancer un maximum sur l’adversaire. Une autre fois, essayez de contre attaquer juste après un coup de l’adversaire, ” on encaisse, on remise “.
      Avec un autre, interdisez vous de reculer et de vous faire toucher sans contre attaquer.
      Avec le temps, tout deviendra plus simple. Le stress sera moins présent, vous optimiserez donc au mieux votre respiration et votre confiance.
      C’est comme le vélo, on tombe au début, mais plus on insiste, plus on trouve les bons automatismes qui nous permettent d’avoir le bon équilibre sur les deux roues.

      La sophrologie peut certainement vous aider à progresser plus rapidement dans ces domaines. Avec un programme personnalisé, vous travaillerez spécifiquement sur vos problèmes, recul et appréhension des coups. Ainsi avec différents exercices de sophrologie, vous apprendrez à gérer votre stress plus rapidement et efficacement.

      • Merci beaucoup.
        Je ne boxe que une fois semaine, je vais essayer deux fois.
        Et J ai vu qui il y avait un sophrologue pas loin de chez moi donc je vais me renseigner
        Merci

        • Ok super, avec un entraînement en plus par semaine, vous verrez encore plus rapidement des résultats. C’est certain !
          N’hésitez pas à me tenir au courant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.