0

Mike Tyson : Le boxeur le plus craint de l’Histoire

Qui est Mike Tyson ?

Michael Gerard Tyson né le 30 juin 1966 à New-York (Brooklyn) est un boxeur américain qui a combattu entre les années 1985 et 2005. Il a également été champion du monde en détenant les titres WBA, WBC, IBF simultanément. Iron Mike est connu pour sa férocité sur le ring, son explosivité, son style de combat unique, ainsi que pour certains déboires sur le ring et en-dehors de celui-ci.

Mike Tyson : le boxeur le plus craint de l'histoire ?

Son palmarès de boxe anglaise est de 58 combats (50-6-2) (44 KO). Malgré de lourdes et populaires défaites, Tyson reste l’un des plus grands boxeurs de l’histoire qui a marqué toute une génération.

Le plus jeune champion de l’histoire

Mike Tyson commence fort et très jeune. Le jeune prodige, sous la tutelle de Cus D’Amato, développe un style de boxe (Peek-a-Boo) propre à lui et à sa morphologie. Cette manière de bouger et de combattre lui permet de remporter ses 19 premiers combats professionnels par KO, dont 12 au premier round. Le jeune Mike a alors seulement 19 ans et il a littéralement “écrasé” tous ses adversaires. Jesse Ferguson est le boxeur qui a réussi à tenir le plus longtemps face à ce nouvel assassin. Ce dernier tombe finalement au 6ème round. Le jeune Mike n’a même pas 20 ans après avoir commis ce massacre. C’est donc logiquement que beaucoup de personnes le voient devenir le plus grand boxeur de tous les temps.

Iron Mike combat encore 9 fois (7 Ko, 2 UD) avant d’avoir sa chance pour le titre WBC face à Trevor Berbick. Ce dernier avait infligé une dure défaite face à Mohamed Ali lors de son dernier combat, et Tyson s’était juré de le venger.

Mike Tyson vs Trevor Berbick (1986)

Le combat est disponible sur Youtube, si vous souhaitez le visionner.

Début explosif

Le combat est assez expéditif. Tyson commence donc comme à son habitude très fort. Il cherche immédiatement à casser la distance et son adversaire par la même occasion. Il veut briser Berbick le plus rapidement possible. Tyson trouve rapidement sa distance de combat en pressant ce dernier. Il peut ainsi placer de larges et puissants crochets avec son bras arrière. Il connecte plusieurs fois en lançant un crochet de son bras droit, puis remonte avec un autre crochet du bras avant (gauche) qui fait beaucoup de dégâts. C’est la combinaison gagnante pour Iron Mike qui la répète à plusieurs reprises.

Berbick dans l’impasse

Berbick n’arrive pas à installer son jab, car à chaque fois Tyson effectue un mouvement de buste sur la droite et s’installe exactement là où le champion ne veut pas qu’il soit, trop près de lui. Trevor ne trouve pas d’autre alternative que de prendre le clinch, ou de repousser Tyson qui ressemble à un train inarrêtable. Rien à faire pour le champion, le challenger revient sans arrêt et l’étouffe très rapidement.

Le champion envoie un jab, mais Tyson effectue un mouvement de buste puis déclenche son bras droit, puis le gauche, le droit et finalement le gauche qui ébranle une première fois Berbick qui va au tapis. Voyant la défaillance du champion, Tyson accélère encore et c’est un véritable déluge qui s’abat. Mike envoie combinaison sur combinaison sur un Trevor qui peine à rester debout jusqu’à la fin du premier round.

KO

Le 2e round commence et au bout de quelques secondes, Tyson envoie une bombe H du bras droit qui plie le champion, mais qui reste toutefois debout. Tyson continue en martelant crochet droit et gauche avec une violence terrible qui fait voler Berbick pour l’envoyer au tapis. Ce dernier se relève, mais l’exécution continue… Tyson continue sur sa lancée, met la pression et finalement place sa combinaison la plus connue. Crochet bras arrière au corps (droit), uppercut bras arrière (droit) visage, puis termine avec un crochet bras avant (gauche). Berbick s’effondre et ne parviendra pas à se remettre sur pieds. Mike Tyson devient le plus jeune champion de l’histoire de la boxe avec une victoire aussi rapide et brutale que terrifiante.

Règne, Chute, et débauche

Mike Tyson domine la catégorie des poids lourds malgré son jeune âge durant 3 ans. Il défend ses titres à 9 reprises en mettant KO 7 de ses 9 adversaires. Iron Mike semble inarrêtable et aucun prétendant ne réussit à le faire flancher, jusqu’au fameux 11 février 1990.

Vous pouvez lire l’article Mike Tyson vs Buster Douglas qui retrace ce combat épique qui sera un tournant dans la carrière des deux boxeurs.

Le jeune champion prend son adversaire trop à la légère et se reçoit une correction de la part d’un prétendant que l’on pensait déjà enterré.

Tyson combat encore 4 fois (4 victoires) et semble sur le chemin du titre. Mais cette fois c’est un penchant et problème personnel qui va mettre un coup de frein définitif à sa carrière. En juillet 1991, Mike Tyson est arrêté pour le viol de Desiree Washington. Il est finalement condamné en février 1992 à 6 ans de prison. Le jeune ex-champion a alors 24 ans, cela semble être la fin de sa carrière.

Rédemption et retour vers le titre

Tyson est finalement relâché plus tôt de prison, il sort ainsi en mars 1995.

Le 19 août de la même année, il revient sur le ring et affronte Peter McNeely. Après un retour plus que convaincant, il combat le 16 mars 1996 pour le titre WBC face à Frank Bruno. Iron Mike est définitivement sur le chemin de la rédemption. Il regagne ainsi le titre WBC qu’il avait perdu face à Buster Douglas 6 ans plus tôt.

Il gagne également à nouveau le titre WBA face à Bruce Seldon le 7 septembre 1996.

Maintenant, le monde entier veut enfin voir le combat tant attendu : Tyson vs Holyfield. Cet épisode, ou plutôt cette double confrontation restera l’un des évènements les plus marquants de l’histoire de la boxe, et pas forcément en bien.

Premièrement, Tyson perd son premier affrontement face à ce dernier, puis lors du match retour se fait disqualifier pour avoir mordu et arraché un morceau d’oreille à Holyfield. Cette action n’est pas sans conséquence, car Tyson se voit suspendu et lourdement amendé.

Finalement, Iron Mike reviendra encore pour quelques combats, mais ses meilleures années sont clairement derrière lui. Il perd un combat décisif face à Lennox Lewis en 2002 et prend sa retraite en 2005 avec palmarès de 50 victoires pour 6 défaites.

Son style de combat

L’influence de Cus D’Amato

Cus D’Amato a été jusqu’en 1985 (année de son décès) l’entraîneur de Mike Tyson. Il reste également celui qui a “façonné” le style aussi efficace que terrifiant de son jeune poulain.

Peek-a-Boo

Contrairement à ce que laisse penser son côté “sauvage”, explosif et impulsif, Mike Tyson a un style de boxe très propre. C’est-à-dire, qu’il ne cherche pas les accrochages, bousculades, ou stratagèmes à la limite du non-réglementaire.

Déjouer le style de Tyson, c’est comme réussir à arrêter un train en pleine course. Si vous réussissez à le stopper, vous avez de grandes chances de remporter le combat. Sinon vous passerez sûrement par la case KO.

En effet, Tyson possède le style “peek-a-Boo”, qui est basé (grossièrement) sur une garde haute, très hermétique, et des mouvements de buste constants afin de ne pas servir de cible pour l’adversaire.

Je vous invite à lire l’article de 12rounds.ca sur le sujet qui traite le sujet plus en détail.

Constante offensive

Sous la tutelle de D’Amato, la politique de Tyson était donc de ne jamais s’immobiliser. On peut clairement constater cette particularité dans tous ses combats. Il y a donc très peu de phases défensives à proprement parler. Tyson avance ainsi constamment sur son adversaire avec des mouvements de buste. Cette attitude “toujours à l’offensive” rend toutefois les changements de rythme plus difficiles à effectuer.

Finalement, qu’est-ce qui rendait Mike Tyson si terrifiant à son apogée ? Un mélange entre son attitude très “reptilienne” durant ses combats, sa férocité durant les combats et son explosivité. Pour un poids lourd, Iron Mike était très rapide et particulièrement explosif, cela s’entend particulièrement lors de l’impact de ses coups.

Son style, ses caractéristiques physiques, son charisme, et un aura d’invincibilité lors de son début de carrière et très largement contribué à construire l’image d’une icône légendaire dans le monde de la boxe. À son apogée, Tyson était l’un des plus grands boxeurs de tous les temps, et probablement le plus terrifiant.

Pour une analyse plus détaillée du style de Mike Tyson et de l’influence qu’a eu Cus D’Amato sur lui, je vous invite à lire encore une fois l’article de 12rounds.ca sur le sujet.

Tyson vs Jones

Aussi incroyable que cela puisse paraître, à 54 ans, Mike Tyson est revenu faire un combat de gala avec un ancien champion et icône : Roy Jones Jr.

Bien que l’adrénaline ne fut pas forcément au rendez-vous, les deux hommes ont livré une belle prestation, surtout du côté de Tyson qui a démontré à nouveau au monde entier pourquoi il avait été l’une des plus grandes forces du monde de la boxe.

Conclusion

Mike Tyson est un personnage complexe qui mélange intensité, drame et rédemption. Iron Mike sera a jamais une légende qui aura énormément fait vibrer ses fans par des combats bien souvent trop courts. Entre style de boxe spectaculaire et déboires personnels, cette légende de la boxe aura marqué toute une génération.

À noter qu’aujourd’hui, Tyson est toujours très actif dans le monde des sports de combats, notamment avec son podcast Hot Box In’.

Et même dans les plus grandes rivalités du sport (Tyson vs Holyfield), il faut croire que tout s’estompe finalement. Terminons donc par un épisode de son podcast qu’il partage justement avec son ancien grand rival.

Sources :

https://en.wikipedia.org/wiki/Mike_Tyson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.