0

Faisons connaissance avec Peter Ligier

Nous rencontrons Peter Ligier, un combattant professionnel de MMA qui a combattu dans de nombreuses prestigieuses organisations. Peter va nous raconter son parcours, son expérience et nous donner également ses conseils. De même, il va nous raconter son expérience en tant que commentateur.
Enfin, Peter Ligier va nous raconter ce qu’il compte faire après sa carrière de combattant pro.

Bonne lecture !

Interview de Peter Ligier - Combattant MMA

Bonjour Peter Ligier, comment vas-tu ?

Bonjour ça va très bien merci 🙂

À quel âge as-tu commencé les arts martiaux et les sports de combat ?

J’ai commencé les arts martiaux à l’âge de 6 ans par du Karaté. J’ai été viré au premier cours et ma mère m’a retiré de suite, car je me suis battu avec mes camarades. Je pensais qu’il fallait faire comme dans les films haha.

J’ai repris à 15/16 ans le full contact à la maison de quartier avec comme entraîneur Christophe Landais. J’en ai fait pendant 1 an avec un seul combat amateur où je me suis aussi fait tirer les oreilles, car j’ai amené mon adversaire au sol et mis quelques frappes (un signe ? haha).

Finalement les choses sérieuses ont commencé le jour où j’ai vu le jiu-jitsu brésilien arriver, ces Brésiliens venus soumettre mes combattants préférés. J’ai donc tapé JJB sur Google pour trouver le club le plus proche et en découdre avec eux (oui j’étais chelou) j’avais 22 ans.

Pour finir, je me suis fait soumettre dans tous les sens ainsi que mon ego et je me suis mis au défi de revenir tant que je n’en aurais pas soumis un. Du coup j’ai sympathisé avec les gars au fil du temps et je me suis donc canalisé grâce aux valeurs et la discipline transmises dans les arts martiaux.

D’où vient ton surnom ” Badazz” ?

Ce surnom à connotation anglophone définit mon style de vie, mon attitude et ma mentalité. Badass veut dire « Dur à cuire » j’ai donc juste changé l’écriture pour ne pas que notre cher compatriote français fasse d’amalgame. Je me suis inspiré du rappeur américain qui a le même nom de scène.

Peux-tu nous raconter ton parcours et ta carrière ?

J’ai commencé par le Jiu-jitsu brésilien/ No-Gi où j’ai directement attaqué les compétitions au niveau national et international tel que le VIC, jusqu’à me faire une place en équipe de France avec la FILA et participé aux championnats du monde avec un autre athlète connu du circuit MMA aujourd’hui « Kevin Petshi ».

S’en suivent les World Accord Game de 2013 en Russie à St Petersbourg qui sera alors ma dernière représentation en EDF.

Dans cette même année 2013, j’ai aussi effectué mes débuts en Pancrace avec deux victoires par soumissions, une au KOC 6 dans l’organisation des frères Fernandez et l’autre chez monsieur Stéphane Atch sous la tutelle de mon entraîneur Johnny Frachey.

Fin 2013, départ du coach donc nouvelle aventure pour moi, je décide de partir pour la Suisse.

Premier combat dans les règles du MMA, premier pas dans l’octogone contre Nicolas Joannes qui à l’époque avait plus de 15 combats en Pro de plus que moi. Je partais donc perdant à l’unanimité et c’est justement après 3 rounds de folie que je l’emporte à la décision unanime lors du SHC 9. Ce jour-là d’ailleurs, j’avais Volkan Oezdemir (combattant -93kg) dans mon coin.

Aujourd’hui j’ai donc à mon actif 13 combats pro, 10-2-1.

Peter Ligier avec Volkan Oezdemir et Thiago Silva

Quel est le combat que tu as fait dont tu es le plus fier ? Pourquoi ?

Le combat que je viens de citer. J’en suis fier, car c’était un gros challenge pour moi contre le champion de la catégorie -66kg qui n’était pas la mienne, zéro cutting, prévenu 2 semaines à l’avance, ma première sur la scène MMA, un public incroyable, un coin de qualité, une expérience unique que je ne pourrais plus revivre.

Tu as affronté Michael Mcdonald. Peux-tu nous raconter ton combat contre lui ?

Contre Michael je n’avais jamais été aussi prêt physiquement de toute ma vie. Une condition irréprochable, je m’étais effectivement très bien préparé pour ce combat. Une grosse dédicace à Johnny Frachey et également à mon préparateur physique Xavier Barbier.

Je pense en toute modestie que j’aurais gagné le combat si c’était en 5×5 car à défaut d’avoir son expérience j’avais la caisse pour continuer parce que justement c’est son expérience qui a fait la différence ce jour-là.

Peter Ligier contre Michael McDonald

Ça fait quoi de combattre pour un main event du Bellator ? Une différence par rapport à tes autres combats ?

Un honneur de combattre dans une organisation aussi prestigieuse contre un vétéran de l’UFC. En toute franchise je n’avais aucun stress j’étais très serein, je n’avais strictement rien à perdre, bien au contraire c’était le plus gros test de ma carrière et j’étais prêt à montrer au monde entier de quel bois je me chauffe haha !

Peux-tu nous raconter comment se passe une de tes semaines d’entraînement ?

Sans rentrer dans les détails, pendant une préparation je m’entraîne deux fois par jour et 5 jours sur 7. Avec des séances préalablement définies dans chaque discipline pour être organisé et gérer mon temps.

Peux-tu nous parler de ton alimentation ?

McDonald bien évidemment ! Non, plus sérieusement je n’ai pas de diet en particulier, mais je m’efforce de manger le plus naturel possible. C’est-à-dire, tout ce qui n’est pas modifié du mieux que je peux. Je privilégie donc la qualité à la quantité tout simplement.

Si tu avais la possibilité d’affronter n’importe quel combattant. Qui aimerais-tu le plus affronter ?

TJ Dillashaw, c’est un des meilleurs Bantamweight au monde et l’un des plus complets donc l’affronter serait un honneur.

Peux-tu nous parler de ton staff et de tes coéquipiers ? Comment ça se passe avec eux ?

J’accorde beaucoup d’importance à l’état d’esprit de mes coéquipiers et également à l’environnement dans lequel je m’entraîne. J’ai la chance d’avoir trouvé une bonne équipe qui me correspond, puis je pense aussi avoir une bonne aura, j’attire du positif en pensant positif 😉

Selon toi, qui est le plus grand combattant de MMA de tous les temps ? Pourquoi ?

Difficile à dire… je ne pense pas qu’il y ait un plus grand combattant, mais je dirais qu’il y a des combattants incroyables qui ont construit l’histoire du MMA, tel que GSP, Anderson Silva, Démétrious Johnson, Jon Jones des anciens comme Fedor, Rampage, Silva etc… La liste est longue pour ne citer qu’eux. Tous ces gars ont inspiré les combattants d’aujourd’hui et même de demain.

Tu as récemment commenté une soirée de MMA de l’European Beatdown. Comment ça s’est passé ?

Très bien, L’EBD est une organisation qui me tient beaucoup à cœur. J’ai participé aux trois premières éditions en tant que combattant et même en étant le champion de ma catégorie. En tant que coach, j’ai décroché aussi une ceinture avec Eva Dourthe.

Être de l’autre côté de la cage c’est même plus stressant que d’y être même si tu ne prends pas de coup haha !

En tout cas j’ai aimé commenter et apporter ma vision et ce n’est pas fini je crois y avoir pris goût 😉

Peter Ligier avec Jess Liaudin

Quel conseil donnerais-tu à un jeune qui aimerait tout comme toi évoluer parmi les meilleurs au monde ?

La discipline, la rigueur, la volonté, l’humilité, le respect… Croire en soi, s’entourer des bonnes personnes et SURTOUT la gratitude.

Sinon kiffer sa passion et ne pas se prendre la tête, se fixer des objectifs…les atteindre, gagner, perdre, se révéler et recommencer en faisant mieux.

Que comptes-tu faire après ta carrière en MMA ?

J’ai déjà entamé mes projets « après MMA » et même si je quitte le MMA, le MMA ne me quitte pas (j’ai l’impression de faire du rap haha). Je compte me concentrer dans le domaine de l’audiovisuel, je reste un artiste après tout 😉

Peter Ligier contre Pedro Souza

Tu penses que la légalisation du MMA en France est pour bientôt ?

Ah…la politique ! Joker !

Quels sont tes prochains objectifs ?

J’aimerais pouvoir signer un multi fight et avoir quelque chose de stable pour arrêter de faire le mercenaire. J’arrive sur 33 ans le temps passe vite, je dois donc optimiser mon temps et bien évidemment me faire de l’argent, car non, le MMA ne paye pas mes factures malheureusement.

L’obtention du BPJEPS mention sport de contact que je suis d’ailleurs actuellement en train de passer.

Accompagner mes élèves dans leur carrière sportive pro ou amateur du mieux que je peux et laisser ainsi un héritage derrière moi.

Un dernier mot Peter Ligier ?

Un dernier mot ? Justement je n’ai pas dit mon dernier mot.

Restez branché suivez-moi sur les réseaux, je serais devant et derrière la caméra 😉

MERCI à toi pour l’intérêt que tu me portes.

Conclusion

Merci beaucoup Peter Ligier pour tes réponses. Tu es certainement l’un des meilleurs combattants français dans ta catégorie. Ton style, ta philosophie et ta sympathie font de toi un véritable exemple dans ta discipline !
J’encourage tous les passionnés de MMA à regarder ses combats, mais également à le suivre durant les différentes soirées où il commente. Un futur Joe Rogan ? Je lui souhaite en tout cas !
D’ailleurs, j’espère que tu nous garderas des places pour ton futur combat contre TJ haha !

Je vais finir par une citation que Peter Ligier a lui-même écrite un peu plus haut, mais qui je pense est vraiment à retenir et valable dans n’importe quel domaine. ” Il faut kiffer sa passion et ne pas se prendre la tête, se fixer des objectifs…les atteindre, gagner, perdre, se révéler et recommencer en faisant mieux. “

Dis-moi ce que tu en penses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.