1

Faisons connaissance avec le youtuber Sylfight

Nous rencontrons Sylvain Morel, plus connu sous le nom de Sylfight. Ce dernier est un passionné des arts martiaux depuis son enfance et s’est ainsi lancé sur Youtube pour nous parler de sa passion en abordant de nombreux thèmes autour des arts martiaux et des sports de combat. Durant cette interview, Sylfight va nous parler de Kung Fu, Sanda, Taekwondo et plus encore. Il va également nous raconter les compétitions dans lesquelles il a participé.

Faisons connaissance avec Sylfight

Enfin, Sylfight va nous donner ses conseils et son avis sur la pratique des arts martiaux aujourd’hui.
Bonne lecture !

Bonjour Sylfight, comment vas-tu ?

Salutations Brandon, je vais bien, je te remercie !

View this post on Instagram

Un nouvel envol. #photography #kungfu #pose

A post shared by SylFight (@syl_fight) on

Peux-tu nous raconter ton parcours ?

J’ai commencé le Kung fu à l’âge de 15 ans, que je continue de pratiquer et d’enseigner aujourd’hui. J’ai choisi cet art martial parce que depuis petit, cette discipline m’a toujours fasciné à travers les films de Jackie Chan ou Jean Claude Van Damme. Ensuite, j’ai découvert la boxe Sanda qui est un bon complément.

J’ai découvert le Kung fu avec mon frère jumeau. On a parcouru plusieurs écoles qui n’ont pas reflété ce qu’on attendait vraiment de cette discipline. On a donc décidé d’ouvrir notre école à 19 ans en se faisant connaître avec de nombreuses représentations qu’on a données dans les quatre coins de la France.

Quelques années plus tard, j’ai validé ma ceinture noire en autodidacte. J’ai créé également la troupe qui se nomme, les Gardiens du Phénix pour me détacher de l’image des moines shaolin.

Des émissions de télévision m’ont aussi fait confiance comme M6 avec la France a un incroyable talent, NRJ 12, Gulli, W9 ou France 3.

Quand j’ai commencé la boxe Sanda en autodidacte en 2010, j’ai mon père qui est tombé gravement malade. Il ne lui restait que quelques mois à vivre. Je lui ai alors promis de lui ramener le titre de champion de France. Chose que j’ai faite et qui a fait énormément plaisir.
Malheureusement, il nous a quittés peu de temps après.

Que représente la boxe sanda pour toi ? Pourquoi avoir choisi cette boxe plutôt qu’une autre ?

Le Sanda pour moi est un sport de combat très complet. Il conjugue plusieurs techniques, pieds poings, saisies et projections. Cela permet donc des stratégies de combats élaborées. Mon plus grand regret est que cette discipline est peu connue en France et qu’elle n’est pas assez mise en avant médiatiquement.

Parce qu’une minorité de personnes critiquent et comparent le kung fu à de la danse mettant de côté les performances efficaces et sportives. J’ai choisi la boxe Sanda qui est un véritable sport de combat où les coups et les KO sont autorisés.

Tu es un fan de Star Wars. Est-ce que cette œuvre t’as inspiré dans ta pratique des arts martiaux ?

Je ne suis pas forcément un grand fan de Star Wars mais je sais que la saga s’est inspirée des arts martiaux pour créer son histoire. J’ai donc eu l’idée de créer une troupe qui s’appelle les Gardiens de la Force qui se produisent sur scène à l’internationale avec des sabres de lumières gardant ainsi la même approche des arts martiaux.

Tu as pratiqué de nombreuses compétitions. Quel est le combat dont tu es le plus fier ? Pourquoi ?

Alors oui, j’ai pratiqué de nombreuses compétitions récemment en taekwondo. D’ailleurs c’était une première pour moi dans cette discipline. Mais le combat dont je suis le plus fier est celui où j’ai remporté le titre de champion de France en 2010 pour mon père. D’ailleurs il était tellement content qu’il m’avait offert une grande coupe qui a une valeur inestimable pour moi.

Selon toi, la compétition est-elle obligatoire pour devenir un bon combattant ?

Pour devenir un combattant, je pense qu’il est nécessaire de se confronter à d’autres combattants. C’est une manière d’apprendre à se connaître aussi. Surtout qu’il existe plusieurs niveaux pour les compétiteurs.

Tu as participé à de nombreuses émissions télévisées. Quel est ton but ou quel message essaies-tu de faire passer lors de tes apparitions ?

Oui, j’ai participé à plusieurs émissions de télévision avec mon équipe comme je te l’ai expliqué. Mon seul but est de faire promouvoir le kung fu, faire découvrir cette discipline qui fait du bien au corps et à l’esprit. Malheureusement en France, je trouve que les arts martiaux ne sont pas assez favorisés et valorisés par les émissions de télé. C’est bien dommage. Mais heureusement que maintenant il y a Youtube, c’est la raison pour laquelle je partage sur ma chaîne Sylfight.

Peux-tu nous raconter à quoi ressemble un entraînement que tu donnes dans ton club ?

Dans mon école, chaque entraînement, peu importe la discipline, commence par une demi-heure d’échauffement physique suivi de la technique puis on finit par les étirements.

Quels exercices et méthodes de musculation conseilles-tu aux pratiquants de disciplines pieds-poings ?

Pour la musculation ce que je conseille c’est de travailler avec beaucoup de répétitions pour améliorer l’endurance musculaire et l’explosivité des coups. Les élastiques sont un bon moyen pour développer tout ça.

Pour le cardio, je conseille le fractionné, c’est intense et efficace !

Tu donnes souvent des conseils de self defense. Peux-tu nous en donner un ou deux applicables à tout le monde ?

Le conseil que je peux donner c’est que chaque technique que l’on vous apprend n’est malheureusement pas applicable sur tous les types de gabarit que ce soit sur vous ou votre adversaire. Il faut donc savoir s’adapter. Pour qu’une technique soit au point, il faut la répéter de nombreuses fois afin de la maîtriser parfaitement.

Une citation que je sors très souvent à mes élèves illustre bien cette idée ” faire un mouvement 100 fois, c’est la connaissance, faire un mouvement 1000 fois, c’est la maîtrise “.

Peux-tu nous parler de ton alimentation ?

En ce qui concerne mon alimentation, je mange 4 repas par jour. Je fais en sorte d’avoir une alimentation saine. Je mange beaucoup de fruits, du jus naturel avec du fromage blanc mixé par exemple.
Mais je ne te cache pas qu’il m’arrive parfois de manger un bon Tacos, ça ne fait pas de mal de temps en temps sachant que je m’entraîne tous les soirs.
À partir du moment où on est raisonnable, c’est le plus important.

Kung fu, boxe sanda, taekwondo, tu maîtrises clairement le striking. Penses-tu un jour basculer vers du grappling ?

Alors oui, le stiking est mon approche de combat. Lors de mon dernier combat en demi-final ou au championnat de boxe sanda 2019, mon adversaire a redouté mes jambes et a mis en place une stratégie qui m’a empêché de le striker comme je le souhaitais. Il a alors remporté le combat en me sortant de la plateforme, en me sliçant pour me déséquilibrer, ce qui en final m’a permis de me remettre en question et de prendre conscience qu’il va falloir que je sorte de ma zone de confort et que je me forme à la lutte.

Sylfight lors du Championnat de France de Sanda.

As-tu une « idole » dans le monde des sports de combat ou des arts martiaux ?

Je n’ai pas d’idole, mais je suis très admiratif du parcours de Jean Claude Van Damme. Ses films ont bercé mon enfance comme Bloodsport ou Douple Impact. J’aime aussi Jackie Chan, j’ai beaucoup de respect pour son parcours.

Que conseilles-tu comme disciplines pour les personnes qui souhaitent apprendre à se défendre ?

Je conseillerais aux personnes qui veulent se défendre de suivre une discipline adaptée d’autodéfense. Le Chin Na par exemple est une discipline sur les saisies et les clés, après bien sûr c’est toujours intéressant de passer par les sports de combat.

Quel sport de combat ou art martial conseilles-tu pour les enfants ?

Pour les enfants, je conseille le kung fu car c’est une école de la vie. C’est formateur sur le plan psychologique, émotionnel et mental. Un enfant introverti, ça l’aidera à s’affirmer alors qu’un enfant agité, ça l’aidera à se canaliser. Les arts martiaux permettent donc de trouver un certain équilibre.

Est-ce que tu regardes des combats de MMA ? Quel est ton combattant préféré ?

Oui, il m’arrive parfois de regarder quelques combats de MMA. Le combattant que j’aime le plus est Jon Jones. Il a un style unique, sa manière de combattre est innovante, elle m’inspire beaucoup. Il casse les codes des coups classiques que l’on peut retrouver en MMA et ça j’aime bien !

Penses tu que le MMA est l’ennemi des arts martiaux traditionnels ?

Je ne pense pas que le MMA soit l’ennemi des arts martiaux. Il est une évolution, mais avec des règles bien définies. Il ne faut pas oublier que les arts martiaux sont l’ancêtre des sports de combat et aujourd’hui on ne pratique plus de la même manière qu’il y a des siècles.

Es-tu pour ou contre la légalisation du MMA en France ?

Je suis pour la légalisation du MMA en France. Cela permettra d’éviter que des jeunes reproduisent stupidement des combats comme on peut le retrouver sur Youtube. Je l’ai d’ailleurs évoqué sur ma chaîne Sylfight, il faut que cela soit encadré et très vite afin d’éviter qu’un jour il y ait un très grave accident.

Quels sont tes prochains objectifs ?

En ce qui concerne mes objectifs sportifs, j’envisage de m’améliorer et de me diriger vers d’autres disciplines pour enrichir mes connaissances.

Pour mes objectifs professionnels, j’envisage de sortir prochainement ma marque de vêtements et d’équipements sportifs et aussi de proposer une formation de cours en ligne. Cela va arriver très vite.

Un dernier mot Sylfight ?

J’invite toutes les personnes qui s’intéressent aux arts martiaux et aux sports de combat de me rejoindre sur les réseaux sociaux, instagram, facebook et youtube. Je me ferais un grand plaisir de leur faire découvrir mon univers.
Merci Brandon pour l’interview et à bientôt les fighters !

Conclusion

Je te remercie Sylfight pour cette interview qui nous a permis d’apprendre à mieux te connaître. Tu as un univers bien à toi et ta passion pour les arts martiaux se ressent complètement. Tu cherches à apprendre de nouvelles techniques, de nouveaux sports et tu n’hésites pas à te lancer de nombreux défis sportifs afin de devenir le plus complet possible.
Je te souhaite le meilleur pour la suite Sylfight.

Je vais finir par une citation de Pierre Claude Victor Boiste, ” Quand on est bien résolu d’accomplir un acte important, ce n’est pas la promptitude qui assurera le succès, mais la persévérance dans la volonté. ”


Dis-moi ce que tu en penses !

Un commentaire

  1. Super intéressant, je m’abonne à la chaîne ! Oui les arts martiaux sont formateurs et bien souvent les français en ont une vision stéréotypé car les médias sont maladroit a se niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.