0

10 notions indispensables pour progresser en MMA

Suivez tous ces points et vous allez obligatoirement progresser en MMA

1. En MMA, on n’est bon nulle part

J’adore rappeler que dans des sports comme le MMA ou par exemple le ju-jitsu japonais, on n’est bon nulle part. Un jour, un de mes entraîneurs m’a dit en rigolant “dans notre sport, on connaît tout, mais on ne sait rien faire”. Sur le coup je ne l’ai pas vraiment pris au sérieux, mais avec le temps j’ai remarqué à quel point c’est vrai. Si vous voulez progresser en MMA, gardez ça à l’esprit “on est bon nulle part”.

10 notions pour progresser en MMA

Je m’explique. Dans ce genre d’arts martiaux, nous pratiquons du karaté, des formes de boxe, de la lutte, du judo et du jiu-jitsu brésilien, et j’en passe… ça fait effectivement beaucoup de disciplines. Alors, essayez de lutter contre un champion olympique de lutte libre, allez boxer contre un champion de K1, rouler contre un champion du monde jiu-jitsu brésilien. Vous allez vous faire battre à plate couture. Pourquoi ? Simplement parce qu’ils ne pratiquent que cette discipline, ils sont des “spécialistes”. Nous nous sommes des “généralistes“.

C’est une question de choix. Personnellement, j’adore la nouveauté et la polyvalence.

Donc gardez à l’esprit qu’il y a toujours quelqu’un de meilleur que vous dans un domaine, vous ne deviendrez que meilleur.

2. Être un bon perdant

Cela rejoint le point précédent et aussi une mentalité obligatoire dans tous les sports. Si on veut progresser, il faut accepter et intégrer une défaite. Ne pas se trouver d’excuses, mais plutôt quelles solutions je dois mettre en place pour éviter que cela ne se reproduise.

Spécifiquement dans un sport comme le MMA où nous serons constamment confrontés à des pratiquants meilleurs que nous dans certaines disciplines. Il faut accepter d’être battu. Ici, la fierté ne vous mènera nulle part.

3. Cherchez dans tous les styles d’arts martiaux

C’est mon opinion, et j’ai tout le temps fonctionné comme ça.

Ne vous limitez pas à votre simple et unique pratique si vous voulez progresser en MMA. Invitez des pratiquants d’autres disciplines, d’autres clubs, des compétiteurs, des coachs, des personnes plus âgées, plus jeunes, etc. Vous aurez toujours quelque chose à apprendre, une approche différente, une perception plus précise, des techniques plus adaptées ; ou simplement pour vous conforter dans l’idée que votre manière de faire est plus appropriée.

Mouvement de capoeira

Mouvement de capoeira

C’est ce qui va enrichir votre jeu et votre stratégie de combat. C’est ce qui va également vous permettre de surprendre votre adversaire.

4. Stratégie, stratégie, et encore stratégie

J’ai choisi Georges St-Pierre pour symboliser les 10 notions indispensables, c’est avant tout parce que j’ai toujours apprécié et admiré son intelligence de combat.

George St-Pierre

Peu importe contre qui il se battait, il trouvait toujours le moyen de dominer son adversaire là où il était faible ; que ce soit des spécialistes de sol, de lutte ou de boxe. La stratégie c’est ce qui va permettre à quelqu’un d’apparemment moins fort physiquement et techniquement de remporter un combat. Ce que vous devez garder à l’esprit, c’est dans quel domaine je vais combattre mon adversaire ?

Je vais le boxer à distance ? Ou au contraire à proximité ? Le garder à distance et le frapper avec les jambes ? Plutôt le presser au clinch ? L’amener au sol et chercher les frappes ? L’amener au sol et chercher la soumission ? Je vais jongler entre tous ces domaines ? Chercher à la fatiguer ? À l’intimider ? Lui faire perdre confiance ?

En conclusion, il y a une infinité de domaines sur lesquels travailler.

5. La distance est la maîtrise de la sûreté

Si vous voulez voir un spécialiste de la distance, regardez les combats de Conor McGregor. Il a en outre intégré des pratiques de karaté et de taekwondo pour ajuster son travail de distance quand il boxe.

Conor McGregor gestion de la distance

En général, dans les formes de boxe, celui qui maîtrise la distance touchera plus souvent son adversaire. C’est n’est pas forcément signe de victoire assurée, mais cela peut fortement y contribuer.

La notion de distance se travaille constamment dans les sports de percussion. Il faut juste le garder à l’esprit quand vous pratiquez. Ai-je la sensation qu’il peut me toucher ? Ou alors est-ce que je peux facilement le frapper ? Suis-je trop loin ? Au contraire trop prêt ?

Si vous avez de trop grosses lacunes, travaillez votre distance au sac de frappe (différents poids). Essayez ainsi d’assimiler les différentes distances de frappes (jambes, poings, coudes).

Mais avant tout, votre distance de combat dépendra de votre adversaire.

6. Jiu-jitsu en première place

Regardez le premier UFC et vous allez comprendre pourquoi le jiu-jitsu brésilien doit être votre domaine de base. Bien sûr, certains d’entre vous seront issus des sports de boxe, donc avec un sport de base très différent. Mais cela ne change à rien au fait que le jiu-jitsu, ou du moins le grappling (jiu-jitsu sans kimono) est à pratiquer constamment.

Technique de guillotine en grappling

Technique de guillotine

Le grappling orienté MMA est légèrement différent, on prend également les frappes en compte, il y a donc certaines positions du jiu-jitsu qui sont moins adaptées en MMA. Mais les défenses contre les soumissions, les finalisations ainsi que le contrôle des positions sont à travailler le plus souvent possible !

C’est très simple, si vous ne savez pas défendre les amenées au sol et les soumissions, vous allez perdre le combat en moins de 5 minutes sans avoir pu montrer de quoi vous êtes capables.

7. Savoir se relever

Premièrement, deux points à traiter : savoir se relever physiquement et psychologiquement.

Psychologiquement, c’est de ne jamais baisser les bras lors de coups durs. En relation avec le point 1, en MMA on n’est bon nulle part, donc vous allez forcément tomber sur quelqu’un qui va vous mettre la misère dans un domaine précis. Apprenez à ne pas vous décourager, mais prendre ça comme une leçon pour se relever plus fort. Bien souvent j’ai vu des pratiquants très doués en boxe ou au sol prendre une raclée dans le domaine qu’ils aiment moins, puis ensuite ne jamais revenir à l’entraînement. Si vous voulez progresser en MMA, vous devez obligatoirement apprendre à ne pas vous décourager dans la défaite.

Savoir se relever physiquement est donc un aspect très spécifique au MMA. Lorsqu’on est amené au sol et que l’adversaire cherche à nous y maintenir, on doit absolument savoir se relever pour combattre debout si on le souhaite. Comme mentionné au point 4, choisir où l’on va combattre est la clé de la victoire.

8. Ne jamais oublier les bases

Je vous l’accorde, ce point est spécifique à tous les sports sur terre. Mais il ne faut en aucun cas passer à côté.

Que l’on soit expert, débutant, compétiteur ou professionnel, travailler les bases quotidiennement est obligatoire. Travailler les bases va vous permettre de maîtriser les moindres détails de vos techniques et surtout de développer correctement le reste de votre arsenal. On ne pose pas le toit avant les murs.

C’est ce qui va ainsi différencier le professionnel de l’amateur et c’est ce qui vous va faire correctement progresser en MMA.

9. Créativité pour surprendre

Entraînez-vous seul, faites des exercices libres, du sparring (combat) souple sans résistance. Cherchez à développer des techniques propre à votre morphologie, et également à votre manière de penser. On dit souvent qu’on reconnaît le caractère d’une personne quand il combat. Cherchez à surprendre et à rester impalpable.

Lisez mon article sur l’entraînement personnel pour plus de détails et pour davantage progresser en MMA.

10. Gainage et condition physique

Encore une fois un point spécifique à énormément de sports, mais tellement important. Une bonne condition physique (endurance, force, vitesse, souplesse) vous rendra la vie tellement plus facile lors de vos entraînements.

Exercice de gainage ab wheel

Exercice de gainage

Le gainage est fondamental (force du tronc) pour faciliter la pratique de vos techniques et donc progresser en MMA. Il permet la transmission de puissance des membres inférieurs vers les membres supérieurs, et vice versa. Il vous permettra aussi d’exploser facilement au sol, de frapper plus fort en pieds-poings, et d’encaisser mieux les coups. Pensez donc au gainage avant, arrière, latéral. Ne négligez donc jamais ce point !

Recevoir un programme de condition physique gratuitement

Apprendre les arts martiaux et pratiquer le KNOCKOUT PROGRAMJe vous offre un programme qui vous permet de vous muscler en perdant du gras.

Ce programme est spécialement confectionné par mes soins pour améliorer votre condition physique avec une méthode “magique” très efficace et connu dans le domaine intitulé interval training, ou entraînement séquentiel.

Pour en savoir plus sur l’interval training, consultez cet article.

Mon programme s’intitule KNOCKOUT PROGRAM.

Vous n’avez pas envie de vous déplacer dans un club de sport ? Ni de dépenser de l’argent ? Encore moins de dépendre de matériel ? Et par-dessus tout vous n’avez que très peu de temps à investir pour ça ?

Surtout, vous avez envie de vous entraîner confortablement chez vous ? Sans matériel ? Sans dépenser le moindre centime ? Et en moins de 30 minutes ? SI OUI, ce programme est pour vous.

En outre, il ne vous demande que 23 minutes de votre temps libre et vous garantit la sollicitation de tous les muscles du corps pour une séance cardio et musculation. Le rêve, non ? La pratique, je vous rassure, n’est par contre pas de tout repos.

Que ce soit pour préparer un combat ou une compétition, ou pour perdre du gras et gagner du muscle, KNOCKOUT PROGRAM comblera ces besoins.

Alors essayez-le il est gratuit.

Dis-moi ce que tu en penses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.