0

S’entraîner seul : notions fondamentales

Les raisons

S’entraîner seul, une obligation ?

Mais pourquoi s’entraîner seul ?! Personnellement, je fais du sport pour avoir des contacts avec d’autres personnes…
S'entraîner seul notions fondamentales
Que vous soyez un sportif professionnel, débutant, compétiteur, ou simple pratiquant, on est tous amené un jour ou l’autre à se retrouver seul face à soi-même. Mais est-ce vraiment utile ? Vous n’imaginez pas à quel point.

Bien sûr, certains d’entre vous n’auront pas le choix, question de travail, d’horaires, de distance, etc… donc on peut tous être amenés à devoir s’entraîner seuls, peut-être juste temporairement, ou définitivement.

Personnellement, je ne conseille pas l’entraînement d’un art martial ou sport de combat exclusivement seul, personne n’a la science infuse et connaît parfaitement un domaine avant de l’avoir pratiqué. Pour ma part, l’entraînement personnel doit être un complément à votre pratique, non une matière principale. Je ne peux aller à la salle de boxe qu’une fois par semaine à cause de mes horaires, donc je vais chercher à m’entraîner une deuxième fois chez moi ou en extérieur : un exemple de l’entraînement personnel.

Choix

S’entraîner combien de fois par semaine ? Dans quel but ?

Alors, la première question à se poser est la fréquence d’entraînement que je vais planifier par mois ou par semaine. Elle va dépendre de vos besoins et du nombre d’entraînements en club que vous suivez actuellement. Ne chargez pas trop de jours, cet entraînement doit rester pour vous un plaisir et non une contrainte, il doit vous servir d’outil de perfectionnement, de drills, et de conditionnement. Votre but est de vous développer personnellement dans votre de domaine d’arts martiaux ou sports de combat.

Quoi faire ?

Bien entendu, certains domaines sont plus adéquats pour s’entraîner seul, comme le karaté, la boxe, le taekwondo, donc plutôt des sports de percussion.  Pourquoi ? Parce que beaucoup de techniques de base se pratiquent seuls ; il est plus facile d’entraîner un enchaînement de boxe chez soi qu’une clé d’épaule seul dans son garage ! Les sports comme le judo et le jiu -jitsu sont ainsi plus compliqués à pratiquer seuls.  Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas matière à se conditionner pour ces sports de préhension, au contraire.

Condition physique

Peu importe le sport que vous pratiquez, il y a toujours matière à travailler sa condition physique (force, endurance, vitesse, souplesse) ; de la musculation, de la course à pied, du CrossFit, ou des étirements. Comme le rappelait Bruce Lee, la condition physique donne un bon athlète, et un meilleur athlète est un meilleur pratiquant.

Bruce Lee lors de son entraînement personnel sur l'isométrie

Bruce Lee lors de son entraînement personnel sur l’isométrie

Répétitions

Que l’on pratique de la boxe, du karaté, du taekwondo, ou même un sport de préhension comme le judo ou le jiu-jitsu, il y a moyen d’entraîner des combinaisons de techniques ou simplement la mécanique d’un mouvement. Je m’explique.

Prenons l’exemple d’une projection de judo, je dois effectuer une rotation de 180°, descendre sur mes appuis, avoir un mouvement de bras correct (je passe encore de nombreux détails), et pour finir projeter. Donc pour cette série de mouvements, je peux les travailler séparément dans le vide ou alors en combinaisons. Le principe s’applique aussi pour un enchaînement de boxe par exemple.

Je vais donc chercher un mouvement fréquemment pratiqué dans mon sport et chercher à le répéter. (50 directs du bras droit, ou 30 entrées uchi mata par exemple)

Décomposition d'uchi mata en judo

Décomposition d’uchi mata en judo

Analyse de techniques

Premièrement, cette partie va rendre vos entraînements personnels particulièrement intéressants. Prenez du temps pour revoir certaines techniques, certains déplacements, et de se poser la question… est-ce vraiment la meilleure manière de pratiquer ? Comment je peux être plus efficace en bougeant ainsi ? Quels sont mes gestes superflus ?

Posez-vous toutes ces questions et cherchez à améliorer votre discipline, ajoutez-y une touche personnelle. Et pourquoi pas, développez de nouvelles techniques, de nouvelles approches, cherchez constamment à vous remettre en question, vous et votre sport.

Puis, mettez toutes vos idées en pratique dans votre entraînement personnel, et si elles sont fonctionnelles, amenez-les progressivement lors de vos entraînements en club.

Les bienfaits

Autodiscipline

Il n’y a qu’une seule personne qui vous remet à l’ordre si vous ne respectez pas les règles, il n’y a qu’une seule personne qui vous force à vous entraîner un certain jour, et à poursuivre la séance jusqu’à la fin, c’est vous-même.

L’entraînement pratiqué seul est donc le meilleur moyen de vous forger à l’autodiscipline, de passer au-delà de vos envies. On a souvent envie de faire autre chose le soir en rentrant du travail, on cherche souvent à trouver une excuse valable (j’ai du ménage, je dois réparer un meuble, etc.). En réalité, on profite de cette excuse pour se dire “ce soir je ne peux pas”. Ce n’est pas le meuble ou le ménage qui vous faisait défaut, c’est comment vous vous organisez pour gérer vos priorités.

Pour conclure, soyez intransigeant envers vous-même.

Aptitudes

Par ailleurs, le but de l’entraînement personnel est principalement de développer vos aptitudes dans votre domaine d’arts martiaux. Facteurs de vitesse, de puissance, d’explosivité, etc. ; et également le système de coordination dans sa globalité.

Entraînement au sac de frappe

Entraînement au sac de frappe / source : Fairy Funny Worlds

Utilisez des entraînements classiques de musculation, de course, de CrossFit pour améliorer votre condition physique. Puis combinez tout cela avec des répétitions spécifiques à votre sport pour inscrire les mouvements dans votre système nerveux.

Devenez ainsi plus efficace que les autres dans votre sport en ayant une motricité améliorée.

Créativité

La touche de créativité est à mon goût important dans tout domaine d’arts martiaux ou sport de combat. S’entraîner seul vous permettra de développer votre esprit critique sur certaines techniques ou sur une approche particulière.

Vous vous en rendrez bien compte au fil des mois, en cherchant à perfectionner votre pratique sans facteurs externes. Vous allez devenir très créatif, que ce soit pour la composition d’un entraînement ou la compréhension d’une technique.

En conclusion, accordez-vous du temps seul avec vous-même pour remettre en question tout ce que vous connaissez 😉

Recevoir un programme de condition physique gratuitement

Apprendre les arts martiaux et pratiquer le KNOCKOUT PROGRAMJe vous offre un programme qui vous permet de vous muscler en perdant du gras.

Ce programme est spécialement confectionné par mes soins pour améliorer votre condition physique avec une méthode “magique” très efficace et connu dans le domaine intitulé interval training, ou entraînement séquentiel.

Pour en savoir plus sur l’interval training, consultez cet article.

Mon programme s’intitule KNOCKOUT PROGRAM.

Vous n’avez pas envie de vous déplacer dans un club de sport ? Ni de dépenser de l’argent ? Encore moins de dépendre de matériel ? Et par-dessus tout vous n’avez que très peu de temps à investir pour ça ?

Surtout, vous avez envie de vous entraîner confortablement chez vous ? Sans matériel ? Sans dépenser le moindre centime ? Et en moins de 30 minutes ? SI OUI, ce programme est pour vous.

En outre, il ne vous demande que 23 minutes de votre temps libre et vous garantit la sollicitation de tous les muscles du corps pour une séance cardio et musculation. Le rêve, non ? La pratique, je vous rassure, n’est par contre pas de tout repos.

Que ce soit pour préparer un combat ou une compétition, ou pour perdre du gras et gagner du muscle, KNOCKOUT PROGRAM comblera ces besoins.

Alors essayez-le il est gratuit.

Dis-moi ce que tu en penses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.