2

Stephen Thompson Le Wonderboy Américain

Qui est Stephen Thompson ?

Stephen Thompson que l’on surnomme Wonderboy est un combattant MMA américain. Il combat à l’UFC dans la catégorie des poids mi-moyens. Il est l’un des plus complets et populaires de sa catégorie. Malgré ses échecs pour la prise de la ceinture, il reste l’un des plus redoutables combattants des welterweights.

Stephen Thompson Le Wonderboy Americain

Plus fort, plus endurant, plus souple

Recevez gratuitement KNOCKOUT PROGRAM

Circuit intensif de 23 minutes au poids de corps.

Les arts martiaux dès l’enfance

Les arts martiaux: une affaire de famille

Stephen Thompson grandit dans une famille de passionné du combat. Son père Ray Thompson est très connu dans le milieu des arts martiaux. En effet, il possède de nombreuses ceintures noires dans plusieurs styles de Karaté, mais aussi une ceinture noire 5ème dan en Jiu-jitsu. Il a participé dans les années 1980 à de nombreuses compétitions à travers le monde. Son surnom atteste de son talent, “le maître du désastre”. Il dirige aujourd’hui une école de Karaté avec ses deux enfants, Stephen et Tony, ce dernier détient une ceinture noire 2ème dan en Karaté Kempo.

Parcours martial

Wonderboy commence à étudier les arts martiaux dès l’âge de trois ans. C’est par le Karaté Kempo que débute son apprentissage pendant de longues années. Puis par la suite, il se met au Ju-Jitsu et au Kickboxing. Enfin, il se mettra plus tard au MMA et au Jiu-jitsu brésilien. Il s’entraîne ainsi avec Carlos Machado, un ancien champion du monde de JJB qui est également le beau frère de Stephen. En effet, Machado s’est marié avec la grande sœur du Wonderboy, cette dernière étant également une combattante en kickboxing. Vous l’aurez compris, nous avons à faire à une sacrée famille.

Sa carrière

Invaincu en kick-boxing

Stephen Thompson commence sa carrière par du kick-boxing. Entre ses combats en amateur et en professionnel, il enchaîne 57 victoires pour aucune défaite. Il possède donc un striking exceptionnel. Malheureusement en 2005, Thompson s’est déchiré les ligaments de sa jambe gauche. Ainsi, après avoir dominé tous ses adversaires en boxe pied-poing et s’être entraîné avec Georges Saint-Pierre, il a décidé de se lancer dans le MMA.

La transition vers le MMA

Stephen veut utiliser toute la polyvalence martiale qu’il maîtrise, les arts martiaux mixtes sont donc la solution pour exprimer l’efficacité de son apprentissage. Il dit ” Mon objectif était toujours d’être le meilleur combattant, et pour ce faire, j’allais devoir passer au MMA et utiliser les compétences sur lesquelles je travaillais depuis que j’étais plus jeune, mais que je n’avais jamais utilisées en compétition.”

C’est en février 2010 que Stephen fait son premier combat en MMA. Il est invaincu lors de ses cinq premiers combats, l’UFC lui propose donc un contrat.
Le 4 février 2012, Wonderboy combat à l’UFC. Il affronte Daniel Stittgen et le met KO dès le premier round avec un formidable high-kick.

Malheureusement, deux mois plus tard Thompson connaît sa première défaite contre Matt Brown. Grâce à cette défaite, l’américain va réagir aussitôt en redoublant d’effort à l’entraînement. Il va ainsi énormément progresser en travaillant avec GSP et Chris Weidman.

De 2013 à 2017, il va être invaincu et battre de sacrés adversaires dans sa catégorie, tels que Robert Whittaker ou Rory MacDonald.

Confrontations avec Tyron Woodley

Le 12 novembre 2016, Stephen a l’opportunité de combattre pour le titre contre Tyron Woodley. Ce dernier a remporté la ceinture contre Robbie Lawler lors d’un combat expéditif. Lors de cet UFC 205, Stephen joue donc l’un des combats les plus importants de sa carrière.

Le premier round est très difficile pour Thompson qui se fait malmener au sol pendant plus de 3 minutes. On le sait, le point fort de Stephen, c’est sa boxe et spécialement son jeu de jambes. Il va ainsi revenir en force lors du deuxième et du troisième round en restant un maximum de temps debout. Les deux derniers rounds vont être très disputés entre les droites monumentales du champion, les spectaculaires kicks du challenger et les tentatives de guillotine. Alors que Woodley est annoncé gagnant par décision majoritaire, quelques secondes plus tard c’est finalement une égalité qui est prononcée. Tyron conserve sa ceinture en ayant tout même une certaine amertume.

Le 4 mars 2017 a lieu la revanche lors de l’UFC 209. Après deux premiers rounds relativement calmes ( trop calme pour les spectateurs qui n’ont pas hésité à huer les combattants pour exprimer leur frustration ), le vrai combat commence lors des toutes dernières minutes du temps imparti. En effet c’est lors du dernier round que Woodley met le turbo pour essayer de finir le Karatéka. Il l’envoie même au tapis temporairement et le met proche du KO. Ainsi, Tyron Woodley remporte ce combat par décision majoritaire.

Malheureusement Stephen Thompson manque à nouveau sa chance d’obtenir la ceinture.

https://www.youtube.com/watch?v=ec7cwViCvIM

Futur combat contre Darren Till

Une date de prévue

Après une victoire contre Jorge Masvidal en novembre 2017, des rumeurs se font entendre sur un possible combat contre Darren Till. Si vous ne le connaissez pas, je vous invite à découvrir ce prodige des arts martiaux dans cet article. Ces rumeurs se sont confirmées récemment et un combat entre ces deux génies du striking est prévu pour le 27 mai 2018.

Les deux combattants ont gagné leur dernier combat. Thompson par décision contre Masvidal et Till par un KO fulgurant contre Donald Cerrone.
Maintenant, analysons ce futur combat.

Gros combat en vue ?

D’après certains, il est beaucoup trop tôt pour Darren d’affronter un adversaire comme Wonderboy. Personnellement, je pense qu’il s’agit d’une énorme opportunité pour le jeune anglais d’affronter un TOP 3 de sa catégorie. Darren Till a dominé tous ses adversaires jusqu’à présent et sa dernière démonstration montre qu’il est tout aussi à l’aise contre les vétérans. On le sait Darren Till est un excellent striker, sa boxe est très efficace. Le duel contre Thompson promet donc d’offrir un formidable.

Physiquement, Till va avoir l’avantage, ce spécialiste du cutting possède une très grosse puissance de frappe. De plus, sa vitesse et sa précision sont selon moi supérieures à celles du Wonderboy. Thompson possède aussi d’excellents atouts comme ses kicks dévastateurs, merci le Karaté. Même si je pense qu’ils sont un peu moins efficaces qu’il y a quelques années. Au niveau technique et endurance, je pense que Stephen a l’avantage. Il a fait beaucoup plus de combats que l’anglais et affronté de nombreux tops de sa catégorie. Il sait parfaitement gérer son cardio et toutes les phases de combats. Alors que Darren n’a par exemple que très peu connu les phases de sol dans l’octogone.

Au niveau de la stratégie, Wonderboy est à mon avis plus calculateur que Till.

Il va essayer de tenir l’anglais à distance avec son jeu de jambes tandis que Darren va chercher à se rapprocher afin d’utiliser ses deux armes favorites, ses coudes et sa gauche. Mais même si le Karaté / Kickboxing de Thompson et le Muay-thaï de Till se neutralisent, le gros paramètre à prendre en compte sera la différence de gabarit entre ces deux-là. En effet, comme à son habitude le jeune anglais risque de peser environ 10 kilos de plus que son adversaire. Dernier paramètre qui risque de ne pas être à l’avantage de Thompson, le combat va se dérouler à Liverpool, la ville natale de Darren Till. Le public va donc être un adversaire supplémentaire à affronter pour l’américain.

Dans tous les cas ce combat entre deux excellents strikers promet d’être passionnant.

Son style

Stephen Thompson est un spécialiste du striking. Ce n’est pas pour rien qu’il possède de nombreuses ceintures noires dans différents styles de Karaté et qu’il a été invaincu en Kick-boxing. Son gros point fort, c’est son jeu de jambes.

Sa garde est très basse et il gère parfaitement la distance avec l’adversaire. Il est également très à l’aise dans les contre-attaque grâce à sa vitesse et sa précision.

Thompson est un combattant très déterminé, son mental est décisif lors de ses combats. Il n’y a qu’à revoir le premier round contre Woodley lors de leur première rencontre. Je pense que beaucoup d’autres combattants n’auraient pas eu le mental nécessaire pour continuer un tel début de combat.

Comme je l’ai dit au-dessus, Stephen est très calculateur, peut-être qu’il l’est parfois trop et manque ainsi des opportunités. On peut citer les deux combats contre Woodley où il a peut être était un peu trop dans l’attente et pas assez décisif pour espérer chercher la ceinture.

La principale interrogation sur ses faiblesses peut être le domaine du sol. Un secteur de combat qu’il évite logiquement en vue de ses qualités indéniables de striker. Malgré le fait que Thompson se fait très peu amener au sol, ce domaine de combat pourrait devenir son talon d’Achille contre un jiu jitsuka expérimenté.

Conclusion

Stephen Thompson est donc un excellent combattant qui consacre sa vie aux arts martiaux. De sa plus tendre enfance au plus haut niveau mondial, il n’a cessé d’apprendre, mais aussi d’enseigner aux jeunes générations. Depuis 2013, il a remporté tous ses combats et ne s’est incliné que contre Woodley et Till par décision. Il reste tout de même l’un des cadors de sa catégorie.

Je vais finir par une citation de Stephen Thompson, “Quand nous étions enfants, la plupart des gens étaient assis autour de la table à jouer aux jeux de société ou à regarder la série télévisée familiale. Dans notre famille, nous nous réunissions et avons regardé des combats. Nous avons regardé la boxe. Nous sommes un groupe soudé. Les combats sont dans notre sang, c’est ce que nous sommes. “

Dis-moi ce que tu en penses !

Articles relatifs

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.