7

Débuter : quel sport de combat ou art martial choisir ?

Par quoi commencer ?

La grande question que tout le monde se pose avant de franchir le pas. N’importe quel champion, pratiquant, novice, maître, expert se l’est un jour posée. Quel sport de combat ou art martial choisir afin de se lancer ? Bien sûr certains sont bercés dans ce milieu depuis fort longtemps si un des parents est lui-même pratiquant de longue date. La question peut toutefois revenir, et même après des années de pratique.

Débuter : quel art martial ou sport de combat choisir ?

Cette une question légitime, car il existe à l’heure actuelle tellement de disciplines martiales différentes qu’on aurait envie de tout essayer avant de se lancer. Nous allons donc dans cet article analyser plus en détail les choix qui nous mènent consciemment ou inconsciemment vers certains arts martiaux ou sports de combat.

Ainsi, nous décortiquerons les questions “cohérentes” à se poser avant de s’engager corps, cœur et âme dans une discipline !

1. Évaluation personnelle : âge, santé, et niveau de condition physique

Les points 1 et 2 sont les premières questions à se poser afin de choisir un art martial ou sport de combat. Même si j’aime bien l’idéologie et la mentalité qui affirme “Il n’y a pas d’âge pour faire du sport” ou “ne pas se mettre des limites” , etc. Il faut tout de même obligatoirement se poser des questions pratiques et pragmatiques. Un exemple de questions à se poser afin d’évaluer sa capacité à s’engager dans différentes disciplines martiales :

  • Ai-je plus de 45 ans ?
  • Suis-je en surpoids ?
  • Est-ce que cela fait plus de 5 ans que je n’ai pas fait de sport ?
  • Ai-je des faiblesses physiques ou des problèmes de santé ?

Merci… mais qu’est-ce que je fais de ces questions ?

Ces questions ne sont pas là pour vous décourager, mais pour avoir rapidement conscience de vos points forts et faibles afin de ne pas se voiler la face. Toute “faiblesse” physique qu’elle soit liée à de l’obésité, maladie, ou âge doit être pris en compte, et si nécessaire demandera un entraînement supplémentaire (par exemple condition physique).

Exemple : si je suis en surpoids et que je veux commencer de la boxe, je devrais peut-être voir un médecin, diététicien ou pratiquer de l’entraînement cardio-vasculaire en complément. Si j’ai 55 ans que je veux commencer un sport de combat après 10 ans d’inactivité sportive, je devrais probablement commencer par un art martial plus moins dure et moins traumatisant avant de me lancer dans un sport de combat.

Le premier point consiste donc à évaluer ses forces, mais surtout ses faiblesses afin de ne pas se dégoûter et de commencer une discipline inadaptée.

2. Quel club se trouve proche de chez moi ?

Cela dépend bien sûr de son envie et de sa motivation ! Certaines personnes peuvent faire 1h de voiture afin de se rendre à l’entraînement. D’autres ne veulent pas “perdre du temps” pour cela. L’un des points les plus importants, car vous devez connaître quels clubs sont dans votre région, ou du moins suffisamment proche de chez vous ou de votre lieu de travail.

Si vous rêvez de devenir ceinture noir viet vo dao, mais que le club le plus proche est à 3h de voiture, peut-être il sera préférable de se concentrer sur une discipline mieux implantée dans ma région. La question peut paraître bête, mais elle est importante.

  • Quels sont les types d’arts martiaux et sports de combat répandus à proximité de mon lieu de travail ou domicile ?
  • Quelle est le temps de trajet maximal que je veux effectuer entre mon domicile/travail et mon club de sport ?

3. Avez-vous déjà une idée précise de ce que vous recherchez ?

Afin de savoir quel sport de combat ou quel art martial choisir, vous devez affiner vos critères de sélection.

Si vous lisez cet article, c’est probablement que vous ne savez pas clairement ce que vous voulez faire. Vous souhaitez commencer un art martial ou sport de combat sans savoir lequel précisément.

Self Defense Krav Maga Martial Arts
Techniques pratiques et utiles à apprendre pour se défendre

On peut souvent reconnaître deux types de personnes :

  1. Celui qui veut commencer une discipline précise avec objectif clair, un rêve et un puissant aimant qui le guide.
  2. Celui qui veut pratiquer un art martial ou sport de combat sans trop savoir lequel.

La plupart des gens se retrouvent dans la deuxième variante. La première étant souvent réservée à ceux qui deviennent pro, champion ou expert. Cela ne veut pas dire que la personne qui n’a aucune idée ne va jamais percer, mais il y a moins de chances, logiquement.

3.1 Voici un exemple de questions/affirmations à se poser afin de clarifier ses envies / attentes / objectifs:

  • Je veux apprendre à utiliser mes poings (Oui/non)
  • Je veux apprendre à donner des coups de pieds (Oui/non)
  • Je veux apprendre à me battre (Oui/non)
  • Je veux apprendre à me défendre en cas d’agression (Oui/non)
  • Je veux taper dans un sac pour me défouler après le travail (Oui/non)
  • Je veux faire un sport de percussion (frappes) (Oui/non)
  • Je veux faire un sport où je peux saisir, agripper mon adversaire (Oui/non)
  • Je veux faire un art martial, sport de combat complet (Oui/non)
  • Je veux devenir très spécialisé dans une discipline précise (Oui/non)
  • Je veux pratiquer un art de combat axé sur la maîtrise de soi, la respiration, et l’éthique (Oui/non)
  • Je veux pratiquer un art traditionnel, avec des valeurs, et de la culture (Oui/non)

4. Vous souhaitez commencer un art martial ou sport de combat ?

J’avais déjà écrit un article détaillant les similitudes et différences entre arts martiaux et sports de combat. Vous pouvez le lire ici. Je vais simplement reprendre un tableau très simple qui synthétise bien les différentes orientations que peuvent prendre AM (arts martiaux) et SDC (sports de combat).

Arts martiauxSports de combat
OrientationCompétition / Défense personnelle / SpiritualitéCompétition
TenueRéglementée et traditionnelleParfois réglementée
GraduationSystème de grades très présentSystème de grades peu présent
SparringPrésent pour une partie des AMPrésent pour tous les SDC
Kata / formes structuréesPrésent pour la plupartInexistant

Un sport de combat sera plutôt orienté “sport de jeunesse” (bien sûr certaines personnes pratiquent sur le long terme), mais généralement cela demande certaines aptitudes athlétiques. Inversement, certains arts martiaux internes (Tai chi, Qi gong, Bagua Zhang) peuvent être pratiqués à tout âge et ne demandent pas de capacités athlétiques spécifiques.

Vous l’avez remarqué, la frontière entre les deux n’est pas aussi tranchée que l’opinion de beaucoup de personnes sur le sujet. Arts martiaux et sports de combat partagent des concepts communs.

Kung fu
Technique de coups de pied

Il faut donc choisir si l’on est intéressé à toucher les aspects suivants :

Culture / Spiritualité / Valeurs morales / Pratiques traditionnelles

Dans ce cas, tournez vers un art martial.

Si vous êtes uniquement intéressés par l’aspect sport et combat, vous savez vers quoi vous diriger. Je souligne encore le fait que les sports de combat ne sont pas dépourvus de valeurs morales et éthiques, ils mettent simplement moins l’accent dessus.

4.1 Un sport pour se défouler ou un art ?

Kata karaté
Kata de karaté

Une question assez simple également à se poser afin de choisir son orientation martiale est de savoir si l’on veut se uniquement défouler ou apprendre une large variété de techniques, un vocabulaire, et d’autres choses encore.

5. Combien de temps pratiquer ?

La plupart d’entre vous ne le savent pas forcément, mais il est encore une fois important de se poser la question. Combien de temps est-ce que je veux pratiquer ? 5 ans, 10 ans, 20 ans, toute une vie ?

Pourquoi est-ce important de se poser cette question ? Car certaines disciplines peuvent être pratiquées jusqu’à un âge avancé. Les arts martiaux internes sont le parfait exemple pour cela.

Inversement, les sports de boxe et le judo ont tendance à envoyer leur pratiquant plus rapidement en retraite sportive.

C’est simple, plus le sport est accentué sur la compétition, l’explosivité, la vitesse, la puissance et d’autres qualités physiques, plus la retraite sportive sera précoce.

Également, plus le sport est spécifique, plus il sera traumatisant pour votre corps (répétition des mêmes mouvements, donc usure). Plus la discipline est “généraliste”, c’est-à-dire qu’elle touche à différents secteurs de combat (plus grande variété de techniques, mouvements et positions), moins elle sera traumatisante. Cela dépend également de bien d’autres facteurs, comme l’intensité des entraînements.

5.1 Pratique éclair ? Discipline long terme ? Aucune idée ?

Si vous êtes une année ou deux dans un pays spécifique, c’est à prendre en compte. Inversement si vous êtes installé dans une région et que vous comptez y rester, le choix d’une discipline long terme est plus envisageable.

6. Compétition ou pas ?

Certaines personnes aiment la compétition, d’autres l’apprécient moins. C’est une question personnelle, à vous de choisir une discipline qui comprend oui ou non un système de compétition.

Un point important à prendre en compte afin de définir quel sport de combat ou art martial choisir.

La compétition va permettre d’amener du sparring “réaliste” à l’entraînement, car nous entrons dans une confrontation où le but est de remporter le jeu. Inversement les disciplines de self-défense travaillent des techniques différentes difficilement applicables en compétition. Il est toutefois important, selon moi de pouvoir pratiquer les deux (en tout sparring + techniques de défense) si nous sommes dans une optique de self-défense.

7. Une discipline spécifique ou générale ?

Il faut déjà bien comprendre et distinguer la différence entre les deux. Une discipline spécifique restreint les techniques à des secteurs de combat définis (exemple uniquement les poings, uniquement les jambes, uniquement des projections). Nous avons dans cet exemple la boxe anglaise, le taekwondo, et le judo.

Le MMA est l’exemple parfait d’une discipline générale. Nous ne devenons pas spécialisés dans un secteur précis, mais nous touchons à plusieurs arts martiaux et sports de combat. Nous avons également dans cette catégorie le jujitsu traditionnel, le kajukenbo, le krav maga, et le sports de self-defense en général.

Quel art martial ou sport de combat choisir ? Aide pour choisir sa discipline

Le tableau ci-dessous n’est pas à prendre au pied de la lettre, mais cela vous donnera une idée générale de quel art martial choisir si vous avez déjà affiné vos critères de sélection.

Le sens de chaque colonne est discutable et peut être interprété différemment chez chaque individu, et certaines catégorisations relèvent du jugement subjectif. Cependant, j’ai essayé d’être le plus neutre et objectif possible.

Par exemple pour la self-défense, je n’ai pas catégorisé les disciplines par leur efficacité en self-défense, mais par leur orientation. Un pratiquant de boxe anglaise sera évidemment très efficace en matière d’auto-défense, à l’instar des autres disciplines de boxe. Cependant, l’orientation (but, objectif de pratique) des sports de boxe n’est pas la self-défense, mais bien la compétition.

Si vous avez des remarques, ou que quelque chose vous semble faux, n’hésitez pas à le signaler en commentaire 🙂

DisciplineCompét. sparringSelf-défensePhysique minimalLong termeValeurs morales, spiritu.Efficace rapidement
Aikido
Bagua Zhang
Boxe (toutes formes)
Hapkido
Jiu jitsu brésilien
Judo
Jujitsu
Kajukenbo
Karaté
Krav Maga
Kung fu wushu
Lutte libre
MMA
Muay thai
Qi gong
Sambo
Systema
Taekwondo
Tai chi
Viet Vo Dao
Wing Chun()

*La colonne compétition / sparring fait référence aux compétitions sous forme de combat, cela n’inclut donc pas les compétitions de démonstration par exemple.

7 commentaires

  1. Bonjour je fais de la self défense. C’est très généraliste et très polyvalent, pré agression (gestion environnement) techniques basiques de combat, post agressions (secourisme, plainte…) Et un peu de condition physique.
    Niveau “combat” par contre le niveau reste faible par rapport aux sports de combat ou arts martiaux…
    Par quoi vaut il mieux compléter ? Un cours de boxe (anglaise thaï ou française dans ces cas là?) et un cours de sol (JJB ou judo pour être un peu debout?) pour se spécialiser sur chacun de ces domaines ?
    Ou faire un autre sport qui mixe tout ? Genre MMA ou jujitsu traditionnel ? Et dans ce cas là plutôt MMA qui a l’air très branché combat ou jujitsu qui de l’extérieur semble avoir une vision self défense ?
    Il y a un peu de tout par chez moi donc j’envisage d’arrêter la self et chercher d’autres sports après la crise covid quitte a repasser en self dans quelques années ;o)
    En tout cas votre blog est très intéressant.
    Bonne continuation

    • Bonjour, merci pour le retour ! La boxe anglaise est très adaptée pour la rue, car on en vient très rapidement aux poings. Mais la pratique de la Thai, du MMA ou autre sport de boxe sera aussi adapté. L’idée est de pouvoir pratiquer régulièrement du sparring afin de garder les pieds sur terre, supprimer l’appréhension des coups, gérer correctement les distances et acquérir une confiance réaliste. Bonne journée !

  2. Bonjour,
    Jai 42 ans. Uniquement du sport en club de remise en forme depuis plusiuers annnees.
    Que me conseillez vous dans une double optique : self defense et condition physique sachant que je nai jamais pratiqué et que jai une apprehension des coups.
    Un seul sport ou plutot en faire plusieurs pour progresser par niveau (un sport de boxe et un de lutte par exemple)
    Cordialement

    • Bonjour,
      Alors je vous proposerais dans un premier temps, un sport de combat où l’on ne chute pas trop, donc mettez dans un premier les sports de lutte (judo, lutte de côté). Éventuellement le jiu-jitsu brésilien si vous souhaitez faire de la préhension.
      Commencez peut-être graduellement, par une seule discipline. Si votre optique est la self-défense, vous avez les options suivantes :
      Krav maga / Pençak Silat / jeet kun do / cours d’auto-défense dispensé par un club d’AM ou SDC
      Dès que vous aurez supprimé votre appréhension des coups, je vous conseille la boxe anglaise en complément. Vous pouvez également faire du jjb à la place de la boxe anglaise si vous le souhaitez, mais la boxe sera plus pertinente pour de la self.
      Bonne continuation !

  3. Dommage qu’il n’y ai pas le Viet vo dao dans votre super tableau.
    Nous avons de très bon combatants aussi, bien que ce ne soit pas l’orientation principale des styles qui le compose.
    C’est trés proche du Wushu.
    Bien qu’il existe quantité de styles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.